TecHopital.com

 

https://www.lesjardinsdhippocrate.com

Vierzon (Cher) : quand un incendie donne le "la" à une restructuration

Fotolia / Phattana
Fotolia / Phattana

Au centre hospitalier de Vierzon (Cher), c'est un incendie survenu en 2015 qui a déclenché une prise de décision pour un projet d'établissement 2016-2020 plus ambitieux dont la première phase débute dès cette automne par la réunion en un même bloc de la maternité et du service pédiatrie, séparés de plus de 200 mètres depuis 2007.

Les travaux pour que le service pédiatrie prenne place à côté de la maternité débuteront à l'automne, et doivent se terminer à la fin du printemps 2017.
L'objectif est de "corriger une erreur faite en 2007 : la séparation de ces deux unités pour des raisons budgétaires", explique Florent Foucard, directeur de l'établissement à APMNews. Ces travaux vont également permettre de tendre de nouveau vers un équilibre financier. C'est "l'ARS [agence régionale de santé] Centre-Val-de-Loire qui finance la totalité des travaux, à hauteur de 350.000 euros", précise aussi le directeur.

Un endettement trop paralysant


"Nous avons un déficit structurel de 2 millions d'euros et un endettement de 21 millions d'euros donc nous ne pouvons pas investir ni même emprunter". C'est pourquoi tout investissement du CH nécessite l'aide financière des pouvoirs publics.
Ce déficit de l'hôpital provient des investissements réalisés entre 2005 et 2009 pour moderniser les urgences, la maternité et les soins de suite et de réadaptation (SSR). Trente-deux millions d'euros avaient été investis à l'époque. "J'ai hérité de la det

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda