Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Villefranche-sur-Saône : l’hôpital va construire une extension en coopération avec deux acteurs privés

Vue aérienne de l'hôpital de Villefranche-sur-Saône avec les extensions
Vue aérienne de l'hôpital de Villefranche-sur-Saône avec les extensions

VILLEFRANCHE-SUR-SAONE (Rhône), 9 avril 2018 (TecHopital) - Le centre hospitalier (CH) de Villefranche-sur-Saône va mener deux opérations d'extension sur son site, dont une qui accueillera des activités de soins de suite et de réadaptation (SSR), en coopération avec deux acteurs privés, le groupe Korian et un opérateur privé à but non lucratif, ont annoncé leurs différents responsables le 29 mars lors d’une conférence de presse.

Les extensions, attendues d'ici 2020, vont représenter 18.000 m2 supplémentaires, ce qui représente un tiers de la surface actuelle de l'établissement, a indiqué la directrice de l'hôpital Nord Ouest à Villefranche-sur-Saône, Monique Sorrentino.

Parmi elles, figure un bâtiment de plus de 15.000 m2, qui comprendra 159 lits de SSR et 53 places, gérés selon les spécialités par l'hôpital, le centre médical de Bayère (privé non lucratif) et le groupe Korian.

La réflexion en vue d'un partenariat avec les acteurs privés est partie d'une "injonction" de l’agence régionale de santé (ARS) faite aux opérateurs, en vue d'effectuer un rapprochement géographique.

Le centre médical de Bayère, situé actuellement à quelques kilomètres de Villefranche-sur-Saône, appartient à une association, le comité départemental d'hygiène sociale (CDHS), qui œuvre dans le domaine de la pneumologie et qui gère aussi six centres de prévention pour la santé, a expliqué son président, le Pr Yves Pacheco. A l'occasion de la relocalisation du centre de Bayère, la structure prendra le nom "d'Institut régional du souffle" et disposera de davantage de places d'ambulatoire qu'actuellement.

L'activité SSR de Korian est présente actuellement dans un château du XIe siècle, où le groupe est locataire avec un bail qui s'achève en 2020, a expliqué le directeur général France Santé du groupe, Nicolas Mérigot. La clinique effectue des actes de SSR spécialisés en orthopédie-traumatologie et soins post-chirurgicaux de l’appareil digestif et urogénital.

Pour l’hôpital de Villefranche, le projet d'extension représente la "phase 2" de son programme d'investissement immobilier, de rénovation et de restructuration. Il intervient dans un contexte d’une hausse constante de son activité, et même d’une "saturation" de ses services, a expliqué sa directrice.

L'hôpital a aussi voulu saisir l'occasion pour se restructurer et basculer davantage sur l'ambulatoire, a détaillé sa directrice. Le projet prévoit donc de créer trois plateformes ambulatoires: une en neurogériatrie, une autre en endocrino-diabétologie-infectiologie-médecine interne, et une autre en pneumo-cardiologie médicale.

Le nouveau bâtiment accueillera aussi la nouvelle pharmacie et le laboratoire de biologie du centre hospitalier, et un plateau de rééducation, dont un espace de balnéothérapie.

Dans une autre extension, d'environ 2.200 m2, l'hôpital va étendre son activité de chirurgie ambulatoire et relocaliser et étendre les surfaces de l'activité de pédiatrie, un service actuellement très surchargé.

Le cabinet d’architectes A+ a été désigné pour réaliser les plans. L’appel d'offres pour choisir l’entreprise de travaux va être prochainement lancé.

Un coût de près de 50 millions €

Le coût de l’opération qui s’accompagnera de la création de nouvelles places de parking (650 places pour les visiteurs et 1.100 pour le personnel) et d’une restructuration de tout le hall d’accueil de l’hôpital et de son parvis, s’élève à 49 millions € (toutes dépenses confondues).

L’hôpital de Villefranche-sur-Saône, qui construit 9.000 m2 (64% de la surface), versera 31,5 millions €, financés en grande partie par lui-même (l'emprunt représentera 27%), a précisé sa directrice. L’association qui gère le centre de Bayère payera 11,3 millions € en incluant une aide de l’ARS de 3,6 millions. Korian participera au projet à hauteur de 6,2 millions €.

L'extension qui sera construite pour accueillir les activités de SSR aura une forme "ondulante", qui permettra de "s'intégrer parfaitement au paysage environnant", a expliqué l'architecte du cabinet A+, Philippe Cervantes.

Globalement, les plans du futur ensemble, qui intègrera l'hôpital actuel, visent à "offrir une nouvelle image de l'hôpital Nord Ouest emplie d'humanité et de douceur". Les nouvelles parties seront habillées de lames d'aluminium aux couleurs chaudes pour figurer "un rideau entre le dehors et le dedans".

La lumière pourra pénétrer généreusement dans le nouveau bâtiment de SSR. La balnéothérapie qui sera présente au sein du plateau de rééducation sera ouverte sur l'extérieur "pour le bien-être tant des patients que des personnels".

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://new.abb.com/buildings/fr/buildingspace/etablissements-de-sante

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions